Cette photo n'est pas libre de droit, contactez nous pour toute utilisation.

Notre site est en cours de refonte, le temps que cette page s’étoffe vous pouvez trouver nos anciennes galeries photo dans la page archives.
Toutes les photos de ce site sont soumises à un copyright et ne sont pas libres de droit. Consultez les conditions d’utilisations. 

Dyrehaven, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est au Danemark, près de Copenhague. C'est un grand parc royal dont l'entrée est libre à n'importe quel moment de la journée et de la nuit. Les animaux sont en liberté dans le parc et y sont depuis des générations. Ils n'ont pas appris à craindre l'homme qui, pour eux, fait partie du paysage. Ils ne sont donc pas farouches et surtout, sont restés diurnes, contrairement à chez nous où à force d'être chassés, ils sont devenus nocturnes. Tous les comportements ont donc lieu en plein jour, et c'est un excellent lieu d'observation. Le fait qu'ils n'aient pas peur des humains ne signifie pas pour autant que ces animaux sont apprivoisés. Au contraire, ils gardent leur distance et il est formellement interdit d'essayer de les toucher. Hors période du brame, les promeneurs peuvent circuler complètement librement dans le parc. Pendant le brame, il est déconseillé de sortir des chemins et de s'aventurer dans les plaines. Le promeneur, en plus de s'attirer les foudres des photographes en rentrant dans leur champ de vision, prendrait le risque de se faire charger par un cerf qui pourrait être amené à le considérer comme un rival potentiel. Quand on voit la taille exceptionnelle des bois et la force que les cerfs développent pendant leurs affrontements, l'exercice est vivement déconseillé. Le plus compliqué en matière de photographie à Dyrehaven, est d'éviter d'avoir un promeneur ou une poussette sur les images... Vous trouverez donc dans cette sélection de photos, des cerfs, des biches, mais aussi des Daims, des cerfs sika, quelques paysages parmi lesquels des chênes plusieurs fois centenaire se détachent.